Traversée du havre

de Sienne  2021

 

 

Les traversées sont  une activité de plein air, donc ventilée,  il suffit de garder la distanciation requise......

( attention, il faut au minimum 6 personnes pour qu'une traversée ait lieu)

 traversée possible pour groupe sur  demande et fonction des heures de marées

 

Inscription obligatoire au 07 81 73 45 46 ou

par SMS( nom + jour choisi + nombre de personnes).

 

Rendez vous à l'ancienne gare de Regnéville / côté Poste.

 

Tarif adulte 8 Euros/ réduit adhérent-chomeur- étudiant 4 E/ 14- 6 ans 3E /

enfant gratuit

pour l'animation enfant jusqu'à12 ans, tarif de 12 E enfant + adulte ( il s'agit d'une traversée-jeu pour les enfants de 6 à 12 ans avec un questionnaire basée sur documents et l'observation dans le havre/ 12 places/ obligatoirement accompagné d'un adulte)

 

 

 

 

 

Juillet

Août

septembre

 

 mardi   4   11h

 vend  3        11h30

 

 vend    6    12h30/ anim enfant

 

 jeudi 8              13h

 sam      7   13h30

sam    7   14h30/ les Capitaines cap horniers de Regnéville/hist&pa

 dim   5          13h

 vendredi 9         13h45    
 samedi 10      14h30/ anim enfant  lundi    9   14h/ vélo & patrimoine  
   mardi  10   15h30  merc  8         15h15
   merc   11   16h  
 mardi 13          16h  jeudi  12    16h45  
 merc  14          16h45  vendr  13    17h15  sam 11 /journée du vélo à Regnéville
 jeudi  15           17h30    
     
 sam   17         18h30/semi noctur    
 mardi   20  14h30/ les Capitaines cap horniers de Regnéville    
   jeudi   19  11h30  
 merc  21    11h45/ anim enfant  vend 20  12h45/ anim enfant  
   sam  21 14h30 les Capitaines cap horniers de Regnéville/ hist & patri

 sam&dimanche 18-19

journées du patrimoine

 vend  23    13h45  mardi 24   15h45  
 sam  24      14h45  merc  25   16h  
   jeudi  26  16h45  
 lundi 26      15h45    

 mardi 27     16h45

 merc  28     17h

 sam   28  18h/ nocturne/

animations sensorielles

 

 

 

Le havre de Sienne, dit de Regnéville,  est le plus grand havre de cette côte Ouest Cotentin nommée "côte des havres"; il couvre environ 860 ha.

 

La visite guidée se décline sur 3 domaines:

 

- historique: les liens entre le havre et Regnéville,

- géomorphologique, l'importance de la Sienne et des mouvements de sable,

-  écologique   : ce que le havre contient sur les plans de la faune et flore( ZNIEFF 1 et 2/ zone ZICO....).

 

La marche s'effectue de l'ancienne gare de Regnéville  longeant le canal du Passevin et traversant la Sienne pour aller jusqu'au phare d'Agon avec une pause de 15mn.

Elle est parsemée de plusieurs pauses explicatives.

La durée est de 2h30 / 3h.

 

 modalités pratiques: il est recommandé d'avoir un bâton de marche et de marcher pieds nus( ou vieilles chaussures serrées type basket);le terrain est inégal et peut être glissant ( d'où nécessité du  bâton);

 d'avoir de l'eau, un coupe vent et une serviette contenue dans un sac pour se rincer les pieds en rentrant.

 

A guided walk across Regnéville haven

booking compulsory : mobile  +33 07 81 73 45 46

meeting point at the railway station parking-place near the Post Office

adult 7 euros / student, unemployed 4 euros / child 14-8 years 2 euros

 

Regnéville haven is the largest one on the west coast of Cotentin; it counts about 860 hectares.

The guided walk includes the discovery of the place from a historical, geographical and ecological point of view.

The return trip starts from the old castle of Regnéville, crosses the river Sienne and goes to "la pointe d'Agon", taking between 2 and 3 hours.

 

A colour map of Regnéville harbour & a card of plants and birds typical of the haven will be provided.

 

Notes

To start with the ground is rather slippery. It's best to walk bare feet; sticks may be helpful.

A little rucksack is useful to carry a pair of old sport shoes for when the ground is steady again, a bottle of water, a towel.

It is possible to wash your feet back at starting place.

Sur les traces des Capitaines cap-horniers de Regnéville......

balade  sur le patrimoine maritime local

    samedi 7 aout et samedi 21 août  2021 / 

 

 

RV 14h30/ parking de l'église de Grimouville

 

 

 

 

Regnéville fut à la fin du 19eme siècle le second port du département de la Manche; il y eut une proportion très importante de la population qui était en rapport direct avec la mer..notamment des capitaines de caboteurs qui allaient soit sur le Nord Bretagne, soit vers les îles anglo-normandes;

 

Mais il y eut également une vingtaine de capitaines Cap Horniers natifs des trois villages de  Regnéville qui ont touché des terres lointaines: Chili, Argentine, Nouvelle Calédonie......

Nous partirons à la recherche  des traces matérielles qu'ils nous ont laissés .......

( maisons, ex voto, maquettes, beaux  jardins...).

 

 

NB en bibliothèque et  en bibliographie, un très bon livre parlant de ce sujet:

" Des Normands au cap Horn( difficile à trouver).

"Regnéville sur mer, un village maritime de la Manche"/ édité en 2011 par Lùndi

comporte un chapitre sur ce sujet ,Regnéville, un vivier de capitaines.(livre réédité).

Le trois mâts Jules GOMMES dans le port de Hull( GB) dont les derniers Capitaines étaient natifs de Regnéville( Capitaines Nicolle et Baudry).

Equipage du Jules Gommes en escale sans doute( marins "bien habillés");

le Capitaine Nicolle est au centre ( visite de son jardin lors de la balade) , à noter les trois mousses situés au premier rang .

Dimanche 28 mars 2021 / 

RV à 14h Parking de l'ancienne gare de Regnéville sur mer

 

 

Nettoyage "raisonné" du havre de Sienne.

Le ramassage est prévu de 15 à 18h; vous pouvez venir pour 1h, ou plus selon vos disponibilités......

les sacs seront  fournis.

 

ATTENTION,en raison du Covid,inscription obligatoire au

07 81 73 45  46 ou SMS voire courriel lundiasso50@orange.fr

nom + prénom

( je dois avoir la liste nominale en cas de contrôle de la préfecture)

 

Nombre de places contingentés: 12 places en 2 groupes de 6 personnes

 

amenez vos gants svp.

 

NB pensez à vêtir des vêtements chauds et imperméables....

 

Le plastique a participé à l'essor du monde moderne et transformé nos modes de consommation;

L'industrie du plastique s'est emparée du plastique dans les années 50; en une dizaine d'années, il a gagné tous les pans de la consommation; depuis, sa production est exponentielle:

- en 1950, 2 millions de tonnes étaient produites par an,

- en 2019, 350 millions sont produites par an........

 

Ce matériau s'est imposé comme une référence sur différents marchés et a entraîné une révolution sans précédent, puisque on le trouve dans tous les objets de notre vie quotidienne...

essayer de trouver un objet ou un aliment sans composant plastique( emballage, ustensile, contenant, etc...).

D'ici  2050, les poissons seront moins nombreux que les plastiques dans l'ensemble des mers du monde..... c'est dire le véritable fléau qu'est devenu ce matériau.

 

NB des lectures indicatives et récentes:

 Survivre au péril plastique/ Mathieu Combe/ 2019/ 20 E

Zéro plastique dans nos océans/ comment passer à l'action/ Nathaly Ianniello/ 15 E

 

site de TARA expédition/ campagne plastique

Dimanche 21 Février 2021/ Observation des migrateurs du havre& point sur les migrations. RV à 10h salle des mariages.

inscription obligatoire par SMS au 07 81 73 45 46

Les Bernaches sont arrivées un peu plus tard  que l'an dernier semble-t-il......... par bandes successives

IL ne vous a pas échappé que le temps beaucoup plus clément décale leur arrivée qui se fait par bandes étalées dans le temps.........avec le "vrai froid" qui arrive enfin, la troupe sera peut être au complet, donc à vos jumelles !!!!!!

 

 

 le terme de migrateurs désigne une espèce effectuant une migration saisonnière, passant la saison de reproduction et la saison hivernale dans deux régions distinctes selon un schéma répété d’année en année

Migrer, une réponse au manque de ressources alimentaires

Si les migrations sont liées aux changements de saison, ce n'est pas directement le froid qui pousse les oiseaux au départ ; la migration est d'abord une adaptation à un manque de ressources alimentaires dans les régions où une saison hostile survient. Elle entraîne alors la disparition des proies et de végétaux dont les oiseaux dépendent pour survivre.....

Dans nos régions, la disparition des arthropodes et en particulier des insectes contraignent les espèces strictement insectivores comme les hirondelles à migrer.

 

Le havre de Regnéville

Les migrateurs viennent dans le havre car elles y trouvent une nourriture appropriée et abondante, témoin de la riche biodiversité du havre :  

la puccinelle maritime, les zostères, des algues du type entéromorphes et également de petits mollusques.D'un point de vue plus général, les pré salés sont des écosystèmes très riches produisant en moyenne 20 tonnes de matière sèche par hectare et par an, et ceci sans aucun additif ou engrais..........

Les plantes des havres sont appelées halophytes( qui vivent dans des milieux salés).

Adaptés au sel, les plantes du havre se répartissent sur deux grandes zones : la slikke et le schorre.

Le schorre ou herbu n'est recouvert qu'aux grandes marées, ce qui laisse plus de possibilité aux plantes appréciant peu le sel......

Une des plantes essentielles de ces marais salés est l'obione, appelée localement glinette qui occupe un rôle clé lors de sa décomposition alimentant un petit mollusque qui sert de nourriture de base aux petits poissons tels les bars, soles et mulets.

 

 

 

Une espèce emblématique du havre de Regnéville : la Bernache cravant.

 

A ce stade de ce dossier sur les migrateurs, il est difficile de ne pas parler de l'oie sauvage qui hiverne dans le havre, la Bernache cravant à ventre pâle. La bernache qui hiverne dans le havre de Regnéville est la Branta bernicla hrota, c'est à dire la sous espèce à ventre pâle qui compte deux autres sous espèces.

Cette sous espèce fait partie d'un groupe qui englobe les populations du Nord et du Nord est du Groenland ainsi que les oiseaux habitant les îles arctiques du Canada.

L'autre sous espèce à vente sombre, Branta bernicla bernicla,vient de Sibérie.

La colonie de Regnéville serait la seconde en France après celle des pertuis charentais, c’est selon…..

La colonie présente dans le havre de Regnéville et autour séjourne en gros de fin octobre à la fin avril, où elles regagnent leurs terres arctiques pour nidifier...

Elle regroupe entre 1100 et 1300 individus « qui naviguent » à travers le havre et ses proches alentours; les effectifs fluctuent suivant les migrations d'hiver et de printemps pouvant atteindre 2000 individus. Elles volent toujours en groupe et en V en émettant un cri bruyant très reconnaissable.

Groupe de personnes de effectuant une traversée à l'écoute du guide sur des explications concernant l'aspect géo morphologique du havre.( mouvement des bancs de sable, constitution de la pointe d'Agon, 

 érosion de la pointe de Montmartin, utilité de la digue basse.....).

dimanche   décembre/ 9h

sortie nature: les oiseaux hivernants des havres.

 

RV à 9h ancienne gare de Regnéville panneau lùndi

( gratuit pour adhérents + LPO)sinon 5 Euros ( abri prévu en cas d'intempérie + film documentaire)

 

 

( photographie: grand gravelot / Lilian Sineux)

Etre une Bernache cravant du havre de Regnéville "se mérite": puisqu'elles parcourent environ 4500 kms pour venir "déguster"  pucinelles, algues vertes( ulves) et zostères qu'elles dénichent dans les havres particulièrement riches ou sur les tables à huîtres.

 

Si vous n'avez pas de Rolex, pas de problèmes: les Bernaches sont réglées comme de montres suisse: 

elles arrivent vers la Toussaint  et repartent fin avril; 

nous en avions repéré une dizaine lors de notre sortie bateau à Chausey les 12/ 13 octobre qui annonçait leur venue prochaine.....c'est chose faite depuis pratiquement le 31Octobre/ 1er novembre 2019.

( plus de détails sur cette espèce en faisant dérouler le ruban vers le bas).

 

A noter également que les Tadornes de Belon migrateurs car il y a aussi des belon sédentaires dans le havre,  sont arrivés également en provenance de Pays bas.....

ce dimanche 10 novembre, une bonne centaine observé dans l'arrière du havre de Regnéville.

 

 

Jeudi 7 novembre 20h30/ salle des mariages

 

+ conférence : "le plastique, est ce bien fantastique !!!!!

                                                       le problème du plastique dans l'écosystème marin.

débat/ discussion avec un enseignant -chercheur en biologie marine.

Mr Leguillois/ enseignant- chercheur en aquaculture marine mène des recherches et expérimentations pour les professionnels depuis une trentaine d'années: 

cultures des huîtres, plancton, recherche sur les micro algues, etc... 

 

Présentation + film ( 20 mn) + exposé Mr Leguillois/ débat/ discussion  1h)

 

pot... 

 

 

 

Week end ornithologique 12 & 13 octobre 2019  archipel de Chausey.

   Situé à 16km des côtes normandes, l'archipel de Chausey se compose d'une cinquantaine d'îlots formant 68 hectares de terres émergées.

Le Conservatoire du littoral est propriétaire de 6 hectares sur la grande île; l'autre partie , 38 hectares, appartient à la SCI des îles Chausey qui autorise les visiteurs à venir sur sa propriété dont par exemple le château du constructeur automobile Louis RENAULT ainsi qu'une autre célébrité de l'île, Marin MARIE  peintre de la Marine et navigateur.

Chausey est un site  dont la richesse naturelle lui vaut d'être inscrite au Réseau Natura 2000: ses principaux atouts sont la présence de milieux diversifiés( lande à ajoncs, banquette à lanices, herbier de zoostères),

il y a également une exceptionnelle richesse en algues et la présence d'animaux marins,

( homard, grand dauphin, phoque gris, ....).

Chausey est également un lieu de nidification important pour de nombreux oiseaux:

cormoran, goéland, harle huppé, dont c'est le seul site de reproduction en France.

 

La population passe d'une poignée l'hiver à près de 500 l'été.

Chaque année, environ 65 000 personnes se rendent à Chausey par les navettes de Granville et St Malo.......

Regnéville sur mer, un village maritime de la Manche

La réédition du livre du même titre paru en 2011 est parue tout récemment  suite à des  demandes répétées.( initialement, ce n'était pas prévu).

Cette réédition n'est pas strictement identique: il y a 10 pages en plus, principalement sur la partie maritime du musée dit" des fours à chaux"; la conclusion est actualisée et il y a une modification de la couverture et du verso plus des modifications d'illustrations( dont une reproduction rare de la photographie d'un équipage du Jules Gommes commandé en dernier lieu par un capitaine cap hornier de Regnéville).

( il a fallu supprimer quelques  pages pour rentrer dans le format actuel du livre; au delà, on passait en couverture rigide cartonnée et c'est beaucoup plus cher).

 

Le livre n'a eu aucune subvention, ce qui peut expliquer son prix de 16 EUR;

 

il est en vente à Regnéville, uniquement au musée des fours à chaux à l'accueil;

à Montmartin sur mer, au Mag presse/ à Coutances, librairie OCEP/place MEDIA.

 

IL peut être  commandé au siège de l'association lùndi/ 8 route du prey/ 50590- Regnéville sur mer.

Il veut sera alors expédié par voie postale à votre adresse personnelle:

16 EUR+ 3,20 EUR de timbres= 19,20 EUR ( chèque à l'ordre de lùndi).

Livre réédité en 2018 avec plusieurs compléments + nouvelles illustrations.

Dimanche 23 septembre 2018/

14h gare de Regnéville

 

les huîtres à Regnéville:

 

balade à travers les prés salés:

histoire, les techniques d'élevage et dégustation.......

Inscription indispensable sur:

                                                lundiasso50@orange.fr

 

tarif 10 EUR / RV 14h parking de la gare.

Regnéville est peut être la première commune du littoral Ouest Cotentin à avoir entrepris la culture des huîtres, un peu par accident pourrait-on ajouter....

Les huîtres sont à l'état sauvage sur les fonds de toute la côte normande, de Honfleur à Cancale:

la tradition de cette pêche est attestée depuis le 17eme siècle au moins, quand les équipages de Regnéville qui pratiquent le dragage de l'huître sur les bancs du Sénéquet, de la Costaise , du Ronquet protestent contre l'impôt levé sur la ressource par le trésor royal.

Granville est alors un centre de pêche important pour l'huître:

en 1855, 60 millions sont pêchées à Granville et 10 millions à Regnéville.

La pêche s'effectue avec des dragues tirés par des bateaux "très toilés" pour avancer; ces bateaux typiques de la baie du Mont Saint Michel prendront le nom de "bisquine" avec leur gréement caractéristique.( cf photo).

En 1859, après une crise de la pêche, il est autorisé la construction de parcs de stockage alimentés par une vanne d'eau de mer où les huîtres sont engraissées et affinées.

Ce sera les huîtrières de Regnéville qui auront un prix à l'exposition internationale de Paris en 1867.

     Dans un premier temps, nous déambulerons sur le pré salé pour entrevoir les vestiges des anciens parcs,

puis, un spécialiste de biologie marine nous fera découvrir les caractéristiques de ce mollusque singulier,

pour conclure, nous verrons "concrètement "ce qu'il  en est.......

 

conférence sur Anita CONTI, "la dame de la mer"

vendredi 19 janvier 2018/ salle des mariages/ 20h30 à Regnéville sur mer

Anita CONTI est une légende à l'égal d'Alexandra David-Néel et d'Ella Maillard, premières véritables aventuriéres.

Pionniére de l'écologie maritime, elle est aussi la première femme à avoir vécu "le grand métier":

 

en 1952, elle embarque pendant 6 mois sur le chalutier Bois-Rosé de Fécamp pour partager la dure vie des pêcheurs de morue sur les bancs de Terre-Neuve.....

Ensuite elle s'embarque ver L'Afrique de l'Ouest en charge de l'organisation ds pêches traditionnelles.

 

Deux petits films au programme:

 

"sur le Bois Rosé"/ 10 mn environ

" Anita Conti, une vie embarquée"/ 52 mn

 

"ça chauffe sous les algues..."

 

réchauffement climatique et conséquences sur la biodiversité marine

 

 

Château de Regnéville/

du 29 octobre au 8 novembre 2017

 

expositions/ conférences/ documentaires/ librairie

 

mardi 29 octobre / 20h30 château de Regnéville

 

conférence de Suzanne NOEL/ historienne

 

"la mer, cet ennemi de plusieurs siècles"

Le littoral constitue un espace fragile, confronté d'un point de vue physique à des aléas ( tempêtes, inondations, cyclones, augmentation du niveau de la mer, salinisation des sols, etc...); cet espace est d'autant plus vulnérable qu(il doit faire face à des pressions anthropiques de plus en plus fortes:

urbanisation croissante, pression démographique, concentration de diverses activités économiques, pression sur les ressources......

Ces dernières années, les orientations proposées par diverses instances pour réduire la vulnérabilité des zones côtières, qui est renforcée par les impacts du changement climatique  et des variations climatiques, se concentrent sur la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) et l'adaptation des différents territoires littoraux au niveau du contexte climatique.

L'absence de culture commune de la vulnérabilité littorale constitue un frein supplémentaire à la portée des politiques d'aménagement des territoires exposés aux risques de submersion.

Sans bilan clair et partagé de notre héritage en matière de gouvernance du risque, conduire des projets prospectifs constitue un exercice périlleux et difficilement constructifs.

En effet, les sociétés contemporaines semblent redécouvrir les contraintes de l'élément marin et ont perdu de vue le caractère mouvant du trait de côte.......

Vendredi 3 novembre 2017/ 20h30 château de Regnéville

 

conférence de Frédéric MALVAUD/ ornithologue LPO

Notre planète en général et la France en particulier, ont subi au cours des dernières années un réchauffement climatique brutal si on le compare aux variations historiques de température; ce réchauffement d'une amplitude de 1°C est attribué par un large panel de climatologues aux activités humaines qui génèrent des Gaz à Effet de Serre

( GES) .Un réchauffement d'au moins 3-4°C pour la fin du XXI ème siècle semble cependant inévitable et mettra au moins 1000 ans à se résorber.

Le propos est de faire le point sur les principaux impacts du réchauffement climatique en cours sur les populations d' oiseaux et, à travers eux, sur la biodiversité............

Samedi 4 novembre/ 21h  Hauteville sur mer

Cinéma de la plage

 

"Heula ça chauffe....." Erik FRETEL

en présence du réalisateur

qui dialoguera après la séance avec les spectateurs.

 

Un film documentaire sur la notion de réchauffement climatique "à la sauce" d'Erik Fretel, c'est à dire que l'importance des sujets abordés n'empêchent pas de les traiter avec une note, des notes??, d'humour....

c'est "la marque de fabrique " d'Erik, cinéaste autodidacte issu de l'enseignement agricole.

comme quoi, les lycées agricoles ne forment "pas que" des agriculteurs productivistes...."

Il a suivi une formation de BTS GPN( gestion et protection de la nature au LEGTA de Sées( 61) ; faisant partie de l'équipe d'organisation d'un petit festival initié par le lycée agricole, Ciné Environnement , portant comme son nom l'indique sur différents sujets d'environnement, et ce depuis une quinzaine d'années.....

Ensuite, il "a roulé" sa bosse dans la sphère associative  trouvant "sa voie" dans la vidéo avec Normandie TV.

 

Ses précédents films: Quand la nature prend le dessus ( 2008)

                                        Pesticides mon amour

                                        Velotopia, hymne au vélo tous azimuthset enfin,

                                        Heula ça chauffe  avec la coopération de l'assiociation Faune et Flore de l'Orne.

 

Conférence de Pierre Mollo

chercheur en biologie marine et spécialiste du plancton,

Observatoire citoyen du plancton/ Lorient

 

« le plancton, plongée dans l'invisible »

 

mardi 7 novembre 2017 20h30/

château de Regnéville Regnéville sur mer

( face à l'ancienne gare sur le port/ entrée 3 euros)

 

Ma vie d’enseignant-chercheur m’'a démontré que le plancton est vital pour l'’homme et qu'’il devrait faire l’'objet d’une protection à la mesure de son importance. La préservation du plancton doit rapidement devenir une préoccupation citoyenne si nous voulons que la mer soit féconde pour les générations futures.

Destination Plancton le film qui accompagne mon exposé illustre bien ma pensée sur la fragilité de la biodiversité des océans.

Couvrant 70 % de sa surface, l'’océan, avec son extraordinaire puissance, domine notre planète.

Outre son influence directe sur le climat, il est le berceau de la vie. Ses courants, gigantesques ou locaux, gardent les eaux en perpétuel mouvement et gèrent la répartition de la nourriture et donc de la vie marine. En remontant les éléments nutritifs des profondeurs jusqu’à la surface, ils alimentent le phytoplancton, premier maillon de la chaîne alimentaire sans lequel le monde animal aquatique n’existerait pas.

 

 

Pour en savoir plus

« l'enjeu plancton, l'écologie de l'invisible » Pierre Mollo/ Maëlle Thomas-Bourgneuf

 

article

www.letelegramme.fr/.../pierre-mollo-plus-d-un-plancton-dans-son-sac-2...

Vendredi 10 novembre/ 20h30 château de Regnéville

 

conférence de Gwendoline GREGOIRE/

océanographe INTECHMER Cherbourg

 

"l'océan, un continent aquatique à préserver...."

La mer et les océans couvrent 70 % de la surface du globe et constitue donc un espace de ressources vitales pour les différentes populations, ne serait ce que la pêche.......

Nous devons donc maintenir tant que possible la bonne santé des écosystèmes marins pourtant malmenés par la surpêche, la pollution croissante, par les déchets  plastiques notamment, mais aussi radio active,  l'eutrophisation plus les pressions diverses....

 

A ces différents paramètres s'est ajouté récemment le réchauffement climatique; le réchauffement des eaux menace les récifs coralliens et déplace les espèces sensibles aux changements de température de l'eau:

le dioxyde de carbone acidifie les mers, compromettant la viabilité à terme des organismes marins.....

 

Passionnée par la mer, j'ai effectué mes études au sein de l'Institut Universitaire et Européen de la Mer

( UBO Brest) puis j'ai passé mon doctorat à l'IFREMER de Brest;mon sujet s'est porté sur deux axes de recherche différents:

- le premier s'est focalisé sur l'étude des transports sédimentaires actuels dans un système particulier et anthropisé( la rade de Brest),

- le second sur l'évolution de ce système au cours de la dernière remontée du niveau marin ( derniers 10 000 ans).

 

Je suis aujourd'hui attachée temporaire d'enseignement et de recherche au CNAM-INTECHMER de Cherbourg et je m'intéresse tout particulièrement à la dynamique des sédiments dans les océans.

Des films pour les enfants et des documentaires

2 projections par jour: 14h30 et 16h.

 

au programme: L'homme qui plantait des arbres/ le fleuve aux grandes eaux/Croc blanc/ Kirikou et  les bêtes sauvages/ Tout en haut du monde/ La tortue rouge/ Wallace et Gromit /  Antartica /La forêt deshommes / Le peuple des forêts / Océans, la voix des invisibles /

oiseaux de mer et du littoral/ ça s'active sur l'estran/ etc....


Les oiseaux migrateurs et la biodiversité


château de Regnéville sur mer / octobre 2015

Lùndi remercie les partenaires sans qui cette manifestation ne pourrait avoir lieu

Puis, plus haut, le nombre d’espèces devient plus important :

soude maritime, aster maritime, glycérie ou puccinelle maritime, statice ou lavande de mer, jonc maritime, plantain de mer, chiendent de mer et encore betterave maritime. Ainsi, en fonction de sa tolérance au sel et de l’apport des sédiments, chaque plante trouve une place dans le havre.

Planning des documentaires et films/ tarif 2 euros


Les oiseaux migrateurs/exposition du samedi 18 au dimanche 26 octobre 2014

sur les migrations
texte Sur la migration des oiseaux pour
Document Microsoft Word 21.0 KB

Association de connaissance et de protection du patrimoine maritime

( patrimoine vivant et particulièrement les oiseaux maritimes et également le patrimoine bâti: quai, gare, anciens locaux professionnels:

corderie, douane, anciens parcs à huîtres).

agenda

... 

L'association s'est crée au cours de l'année 2006 en ayant pour but de sensibiliser  à la fragilité de notre environnement, et plus particulièrement notre environnement maritime pris au sens large..

L'adhésion est de 20 euros par an ( voir onglet contact)et offre des tarifs réduits sur les sorties ainsi que des informations régulières sur l'environnement.

L'association est adhérente à la LPO( ligue de protection des oiseaux)

Cap Horn au long cours

( association des cap horniers français).

adresse postale:

ass lùndi/ 8 route du prey

50590- Regnéville sur mer
...

 

nos dernières activités ...

 ... clic ici pour les récits de nos dernières sorties et conférences

juin 2018 : réédition du livre sur Regnéville-sur-mer

... il n'existait plus de trace écrite documentée sur le village de Regnéville et son historique tourmenté ...  clic ici pour lire le récit de la réalisation du livret en 2011 et l'annonce de sa réédition en 2018